Tondre sa pelouse les yeux bandés

URL de rétrolien : http://domotique.aska-design.com/index.php?trackback/674

Pourquoi prendre du temps pour tondre, lorsqu'un robot peut s'en charger ? détail de la solution mise en place.

Choix d'une solution

Ce qui est agréable à la campagne, c'est d'avoir du terrain autour de sa maison, avec pas mal de verdure. Ce qui l'est moins, c'est son entretient.

Dès le que le printemps pointe son nez, on redécouvre les joies de tondre, d'entendre les voisins tondre à n'importe quelle heure (les arrêtés préfectoraux c'est pour les autres c'est bien connu).

En ce printemps 2014, il faut se rendre à l'évidence, le tracteur tondeuse se fait vieux et fonctionne de moins en moins bien. La lame patine, il démarre mal, la mécanique est fatiguée et la batterie HS. On décide alors d'investir. Mais on a des contraintes : terrain en pente, surface assez grande, et quelques passages étroits. Donc dans ma tête un tracteur tondeuse, étroit, rapide, et qui coûte rien à l'achat. En cherchant un peu le modèle de nos rêves, ma femme me dit et ça ? ça irait pas ? Elle me désigne de la main, une tondeuse électrique automatique, c'est à dire un mouton, mais sans les crottes.
Après réflexion sur le coût d'investissement, le fonctionnement, s'il répond aux contraintes techniques (forme du terrain, déclivité, ...) on demande au technico-commercial s'il peut nous conseiller et valider la solution en visitant notre terrain.

Installation

Les derniers modèles fonctionnent même avec de la pente, par tous les temps. Par contre, il faut mettre en place un fil qui va délimiter virtuellement la zone à tondre. On peut l'installer à même le sol, ou l’enterrer de quelques centimètres. Je négocie pour qu'il me fasse la mise en service, c'est à dire qu'il va venir avec un trancheuse et un dérouleur, installer le fil tout au long de mon terrain. Pour le reste, quelques étapes de configuration et le tour est joué.

Photos de la trancheuse thermique : IMG_20140807_090638329.jpg IMG_20140807_090643734.jpg en action en suivant le bord du terrain : IMG_20140807_091216709.jpg IMG_20140807_091228051.jpg IMG_20140807_091311228.jpg Sur la partie haute du terrain : IMG_20140807_093251777_HDR.jpg

La tondeuse tond 5 jours sur 7, une dizaine d'heures par jour à raison de 1heure de tonte, 1h de recharge, 1h de tonte ...
Pourquoi 5/7j ? tout simplement parce que sinon à force d'être piétinée, l'herbe pousse à plat et jaunie. Il faut donc des jours de repos pour que l'herbe se relève. Pourquoi une dizaine d'heures ? c'est empirique par rapport à la surface de mon terrain et ce que la tondeuse arrive à tondre. Chaque jour elle tond quelques centimètres d'herbes mais une partie de la surface. Elle coupe l'herbe grâce à 3 lames de type rasoir sous le capot. Comme elle ne passe pas toujours au même endroit on s'attend à voir ses passages, mais au bout quelques jours, on ne voit pas du tout les traces de passages.

Quelques photos en action, ainsi qu'une vue sur la niche (base de chargement) : IMG_20140807_145501109_HDR.jpg IMG_20140807_145513261.jpg

Un seul fil guide ne suffit pas. En effet, mon terrain est divisé en deux, une partie sous la maison en pente, et une partie en haut de la maison moins pentu et une allée étroite d'herbe entre les deux. Comme la tondeuse tond en choisissant un chemin au hasard, on ne peut pas être sûr qu'elle tonde le terrain en haut qui est éloigné de sa base, donc pour ça on un deuxième fil guide qui part de la base et rejoint le terrain du haut via l'allée étroite. C'est son parcours d'accès. A chaque reprise de tonte, elle choisi au hasard 4/10 d'aller suivre ce fil guide pour rejoindre le terrain du haut et commencer à tondre là-bas. Dans les 6/10 autres cas, elle démarre la tonte pour le terrain du bas. De nouveaux modèles sont équipés désormais de 3 fils guides et même d'un GPS pour être plus efficaces.

Ce que n'aime pas du tout la tondeuse : les cailloux, les racines, les petits jouets. Tout ce qui peut passer dessous, elle les mange, et ça use considérablement les lames.

Ce que ne sait pas faire la tondeuse par contre c'est tondre les dix derniers centimètres avant les bordures, grillages, murs. De toute manière l'ancien tracteur tondeuse non plus. Donc un coup de coupe bordure toutes les trois semaines et le tour est joué.

Sécurité

Côté sécurité, elle se révèle bien plus sécurisée qu'une tondeuse traditionnelle. En effet elle dispose d'une sécurité lorsqu'elle rencontre un obstacle, elle recule aussitôt. De plus, si quelqu'un venait à la soulever, elle s'arrête la rotation des lames et se mets à sonner (sécurité contre le vol). Les lames sont situées à une distance de 10cm du bord, on ne risque pas de se couper les doigts, ou bout de pied sans la soulever. Elle tond par tous les temps et ne craint pas du tout la pluie. Toutefois, je la rentre l'hiver au chaud car elle ne sait pas déneiger. Il y a toutefois un élément à prendre en compte, si jamais il y a une panne de courant, le fil guide n'est plus alimenté et elle peut continuer en dehors de la zone de tonde, sans s'arrêter. Il est donc vivement conseillé de prévoir des limites physiques (bordures, mur, grillage) car d'après l'installateur, les tondeuses qui reviennent HS en magasin ont toutes fait un plongeon dans la piscine parce qu'il n'y avait pas de barrière.

Entretient

Avant de retourner la tondeuse, il faut la stopper, et taper le code PIN. Sinon, dès qu'on la soulève, elle se mets à sonner. Je nettoie ensuite l'herbe collée dessous toutes les semaines avec une vieille brosse à dent. Je dégage l'herbe/terre au niveau des roues folles, des roues motrices, et du plateau de coupe et je vérifie l'état des lames. J'ai changé 2 séries de 3 lames en une saison. D'autres propriétaires changent plus souvent leurs lames, mais mon terrain comporte très peu de cailloux et pas de racines. Je nettoie aussi la niche du mouton.

Pannes

En une année, j'ai eu 8 fois la tondeuse bloquée en erreur, dont voici les raisons :

  • "hors zone", 4 fois le long du grillage elle est montée sur une accumulation de pommes et elle est sortie de la zone de tonte. Depuis, j'élimine plus régulièrement les pommes tombées de l'arbre.
  • "soulèvement", 1 fois elle est montée sur une échelle oubliée à plat dans l'herbe, et elle s'est mise à sonner comme si on la dérobait !
  • "arrêtée", 3 fois elle s'est bloquée sous un ensemble de noisetiers, et j'ai mis du temps à comprendre qu'une branche était en contact avec le bouton stop lorsqu'elle passait dessous. J'ai supprimé la branche, plus de problèmes.

Retour d'expérience

Côté positif, il y a pas mal de choses intéressantes :

  • Financièrement moins cher qu'une tondeuse traditionnelle
  • temps gagné, tond même les jours où j'ai pas envie, ou quand il pleut !
  • confort sonore
  • entretien réduit au strict minimum
  • terrain toujours tondu !
  • aucun risque avec les enfants


Côté négatif :

  • Plus d'odeur d'herbe fraichement tondue
  • Ranger les petits jouets
  • Ramasser les quelques branches mortes
  • Éduquer les enfants à ne pas jeter de cailloux dans l'herbe

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs